MATHILDE MONFREUX

Danseuse - performeuse
Compagnie des Corps Parlants

© 2013 - Mathilde Monfreux
Conçu par alouette sans tête

Robin De Courcy


Participe à l’écriture de la pièce tube
Performer, chorégraphe et artiste plasticien né en 1976 dans le Jura, Robin Decourcy vit et travaille dans le Vaucluse. Il suit des études à la Villa Arson et aux Beaux-Arts de Mexico DF, créé le lieu d’art participatif Le désappartement à Nice, puis produit et participe régulièrement à des vidéos-danse réalisées en espaces publics. Il monte une association d'activités artistiques nomades et part plusieurs mois en randonnées en Espagne, expérience qui va influencer son attitude dans l'art.
Danses d'indiens, Les créatures, Galerie, Harpia, ses premières représentations et vidéos explorent des espaces non-dédiés dans lesquels il s'attache à utiliser l'architecture, les ressorts mythologiques et historiques des lieux traversés. Sa pratique in situ, d'abord comparable à un art d'atmosphère et conviant un public intime, s'est modifié au cours de ses voyages à l'étranger (pratique de la randonnée-danse, performances nomades). Aussi sa rencontre avec Julyen Hamilton et John Giorno, suivant avec eux stages et workshops, le mène à intégrer et transposer des techniques de poésie sonore et de composition instantanée, pratiques qu'il enseigne aujourd'hui lors de différents stages.
Il intervient en tant que pédagogue dans plusieurs structures dédiées à la danse dont Canal Danse à Paris, aux ateliers de recherche autour du Contact-Improvisation à Marseille, initiés par Mathilde Monfreux, avec qui il collabore sur différentes créations. Il est ainsi souvent invité en tant que conseiller artistique ou chorégraphe sur des projets expérimentaux. Il partage en alternance le rôle de Camille Boitel dans le spectacle L'insomnante de Claire Ruffin, et engage ses plus récents projets sur scène ou dans des centres d'art, tel Lettre au Mexique, un spectacle où le public est placé sur scène et où les gradins deviennent le décor, Digital Baby qui est l'adaptation dansée et bruitiste d'une pièce de Marine Richard, la performance psycho-collective Football, une des premières pièces de théâtre de Jon Fosse, L'enfant et sa dernière expérience en lutte avec le public, Projet Vide ou One Man No Show, présentée à Montévidéo, à Marseille.
Initiant des projets ancrés dans notre réel, tel son processus d'autoportrait inversé fait à la suite d'une invitation de Marseille-Provence 2013, qui aboutit à une performance où l'artiste dirige une entreprise pendant une semaine dans le nouveau FRAC, Robin De Courcy continue à travailler sur des projets d'art vivant à plus grande échelle, dirigeant le Ballet de l'Opéra d'Avignon pour sa dernière pièce Nearly Nine Tea présentée aux Hivernales, pour le projet Piano Cello Party, convoquant une pièce de Morton Feldman, une discothèque et une centaine de danseurs, ou BIG MAX, réalisé avec Loïc Guénin, performance de 80 adolescents, tournant en centrifugeuse autour du public installé sur une structure pyramidale.

www.louseinmore.blogspot.fr

retour