MATHILDE MONFREUX

Danseuse - performeuse
Compagnie des Corps Parlants

© 2013 - Mathilde Monfreux
Conçu par alouette sans tête

Charles Bascou


Dispositif sonore
Issu d'un cursus universitaire en informatique, il se spécialise dans la recherche en technologies appliquées à la musique et aux arts vivants à l'IRCAM.
En 2004, il intègre le GMEM (Centre National de Création Musicale) où il est en charge de la recherche et du développement principalement autour de la synthèse granulaire, de la spatialisation sonore et plus largement de la programmation interactive (MaxMSP/PureData). Il collabore en tant que réalisateur en informatique musicale avec de nombreux compositeurs, musiciens et artistes en résidence au GMEM dont Reinhold Friedl, Tristan Murail, ErikM, Nicolas Maigret, Katharina Rosenberger, Yann Robin, Natacha Muslera, Martin Matalon, Mauro Lanza.
En 2006, il crée avec Jean-Michel Robert le duo Falaises Ligneuses (guitares - électronique) dont le travail tourne autour de la déstructuration et l'émergence. Il collabore avec Mathieu Chamagne dans le développement de lutherie électronique sur écrans multitactiles (performance à l'IMAL – Bruxelles, en janvier 2010).
En 2009, il intègre le Collectif Large Bande avec Patrick Portella, Jean-Luc Therminarias, Josef Amerveil et Olivier Renouf pour l'exploration des formes de monstration des musiques électroacoustiques. Ce travail est montré à l'Université Sonore du Printemps au CDN de Caen, au festival Nuit d'hiver du GRIM à Marseille en décembre 2011 avec le projet Tabou de Patrick Portella. Depuis 2009, il développe un travail de performance sonore solo où il est principalement question d'échelles (d'énergie, d'écoutes,...), mettant en rapport des masses contradictoires jouant de systématismes souvent absurdes. Ce travail est montré notamment au festival Variable(s) du label bourbaki à la distillerie - Aubagne en juillet 2009 et aux rencontres d'art en marche Laisser Le Passage Libre à Barnave (Drôme) en juillet.

retour